studiovisiongeysen191023hr15sv59176.jpg

VACATECH  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
Les portes de l’Usine éducative sont également ouvertes aux techniciens externes

Geysen de Westerlo est un spécialiste de la maintenance technique industrielle. Cela nécessite beaucoup de personnel techniquement qualifié. En 2019, pas moins de soixante-dix postes vacants ont dû être pourvus en peu de temps. L’entreprise a pris elle-même les devants et a ouvert son propre centre de formation.

ourperseverance.jpg

IN THE FIELD  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
Engie EMS et Saudi Aramco vainqueurs des Asset Performance Awards

Covid-19 ou pas, si les usines doivent tourner, il faut les entretenir, et le travail intense des équipes de maintenance doit être mis à l’honneur, certainement en ces temps critiques. Autant de raisons qui ont poussé la BEMAS à organiser à nouveau les Asset Performance Awards après une édition 2019 réussie. Une dizaine d’entreprises se sont inscrites au concours qui aurait dû se tenir en juin, et dont la cérémonie de clôture a finalement eu lieu virtuellement en octobre. Les équipes d’European Maintenance Support et de Saudi Aramco sont les grands gagnants. ITIS décroche la mention d’honneur.

ventilateurscentrifugesaaccouplementelastiquecompletementinsonorisesvoluteetmoteur.jpg

INFO PARTENAIRES  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
Marelli, cent ans d’innovations

La société MARELLI est présente en Belgique depuis un siècle. Elle est spécialisée dans la recherche de solutions de ventilation sur mesure pour les clients industriels. Les clients se divisent en quatre grands groupes, ayant chacun leurs attentes et particularités : les intégrateurs, les bureaux d’étude, les clients finaux et les sociétés de maintenance. Ces derniers sont très souvent confrontés au problème du remplacement d’un ventilateur existant, pour cause de panne ou de signes de faiblesse. La ‘procédure de sélection‘ de prime abord simple et rapide peut pourtant au final s’avérer plus complexe que prévue.


Abird rectangle jan2021
3_5.jpg

IN THE FIELD  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
Collaboration en chaîne en tant qu’écosystème dans la gestion d’actifs

En raison du développement de la technologie, de la digitalisation croissante et de l’attention accrue portée à la durabilité, il devient de plus en plus complexe pour les entreprises de mener elles-mêmes toutes les activités de gestion et de maintenance. Elles n’ont pas les connaissances et les capacités requises et doivent pourtant simultanément réduire les coûts et minimiser les risques. Pour introduire avec succès la gestion des actifs dans votre organisation, tout dépendra de la qualité de cette collaboration. Cet article traite de la manière à créer un écosystème avec vos partenaires externes afin de parvenir à une collaboration efficace dans la chaîne d’approvisionnement. Cela permet aux entreprises de concevoir, de mettre en œuvre, d’utiliser et de maintenir durablement un système d’actifs.

solangeintblauw_4.jpg

INFO PARTENAIRES  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
Colruyt Group construit l’une des plus grandes installations de lavage de bacs en Europe

Colruyt Group investit dans une nouvelle ligne de lavage de bacs dans son centre de retours de Dassenveld (Halle). Elle nettoiera 18.000 bacs à l’heure, dont les deux tiers, soit 12.000 bacs pliants, plus durables. « Nous calculons que

solangeintblauw_3.jpg

CHRONIQUE  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
L’impact de Corona sur votre entreprise !

Il n’y a aucun doute que le corona cause des problèmes financiers. En outre, de nombreuses questions se posent sur la manière de procéder ; par exemple pour recevoir des marchandises commandées ? La ‘force majeure’ peut-elle être invoquée ? Qu’en est-il de la conclusion numérique des contrats ?


technische mensen nodig
3_4.jpg

IN THE FIELD  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
Des chaussures de sécurité adaptées pour prévenir les accidents

Dans le passé, les chaussures de sécurité avaient parfois une image négative: elles étaient lourdes, peu esthétiques et inconfortables. Anno 2020, cette image est heureusement dépassée car la diversité des modèles est énorme. La chaussure de sécurité par excellence n’existe plus car il y a désormais un modèle adapté à chaque risque. Par ailleurs, les nouveaux matériaux offrent un plus grand confort et allongent la durée de vie. Voici le premier article d’une série de trois consacré aux équipements de protection d’un professionnel de la maintenance.

36754012xl.jpg

IN THE FIELD  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
Maintenance des systèmes de protection contre les incendies : législation et réalité

Dans les bâtiments industriels neufs et radicalement rénovés, il est non seulement légalement tenu d’installer un système de détection d’incendie, mais également de le faire agréer chaque année par un organisme accrédité. Cette obligation s’applique d’ailleurs également aux anciens bâtiments. Cet article est le dernier du triptyque sur la sécurité incendie et traite des exigences relatives à la maintenance des systèmes de protection contre les incendies.

istock1171178424.jpg

IN THE FIELD  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
Appréhender les mesures de courant pour la maintenance, les réparations et la MRO

L’ergonomie dans les bureaux est du ‘big business’. Cependant, il n’en n’est pas de même pour les monteurs d’entretien. Des armoires électriques mal éclairées, des échelles reposant sur des chemins de câbles, des mesures à faire dans des vides techniques et gainages étroits ... Cela ne signifie pas pour autant que les instruments qu’ils utilisent au quotidien ne peuvent pas offrir un confort supplémentaire. La mesure de courant, une analyse usuelle lors de la surveillance d’équipement ou de la localisation de défaut, forme souvent un défi en raison des faisceaux de câbles inextricables et des conditions de travail confinées. Cependant, les instruments de dernière génération apportent une réponse à ces défis.

dtaebremerleguiltotaaloplossingen.jpg

INFO PARTENAIRES  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
Le nettoyage humide évite les arrêts intempestifs des installations électriques

Si des défaillances électriques se produisent régulièrement dans un environnement industriel poussiéreux, il est recommandé d’en rechercher la cause. « On voit bouger les éléments mécaniques mais pas les composants électriques… et c’est là que le danger réside », déclare ing. Serge Taets de DTAE, le distributeur des solutions de maintenance RIVOLTA de Bremer & Leguil dans le pays. « Une défaillance électrique conduit toujours à un arrêt non planifié, inopportun, et un coût inhérent. Ce n’est pas toujours le cas avec une défaillance mécanique »

istock1177948462.jpg

IN THE FIELD  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
Intelligence artificielle et gestion des stocks

Une bonne gestion des pièces de rechange repose sur deux contradictions : il faut veiller à avoir un stock suffisant dans l’entrepôt pour assurer la production, et il faut veiller à ne pas avoir un stock trop important pour éviter l’évaporation du capital financier. L’intelligence artificielle peut représenter une aide dans la recherche du juste milieu. Et ce n’est pas une promesse lointaine puisque la technologie est déjà disponible.

atsifgexelto24.jpg

EN COUVERTURE  
Maintenance Magazine 150 – novembre 2020
Une conversion se traduit par des économies d’énergie allant jusqu’à 41%

Une ligne de production doit être le plus longtemps possible productive. Mais parfois, un renouvellement écoénergétique de pièces obsolètes est rapidement amorti. De cette manière, ATS a assuré la conversion réussie de Masterdrives obsolètes en contrôleurs Sinamics G120. Ceci en combinaison avec des moteurs à réluctance Simotics chez IFG Exelto, ce qui a permis d’économiser jusqu’à 41% d’énergie dans des conditions optimales.

Lire gratuitement en ligne et se tenir au courant des nouvelles du secteur via notre newsletter?


En vous enregistrant, vous acceptez les conditions générales.